Vous êtes dans : Accueil > Toute l'actualité > L'Aménagement Numérique du Lot-et-Garonne : le déploiement de la fibre optique!

L'Aménagement Numérique du Lot-et-Garonne : le déploiement de la fibre optique!

Conseil Régional d’Aquitaine, Conseil Général de Lot-et-Garonne et Syndicat Départemental d’Electricité et d’Energie innovent pour bâtir le Lot-et-Garonne numérique de demain.

L’accès au Très haut débit devient un enjeu majeur d’aménagement du territoire, un facteur d’attractivité et de compétitivité, de démocratie locale et participative, un outil au service des politiques publiques, un enjeu de société et de cohésion sociale pour les familles, les entreprises et les services publics.

 

Aujourd’hui, et pour la première fois en Aquitaine, le Conseil régional, le Conseil général de Lot-et-Garonne et le Syndicat départemental d’électricité et d’énergie s’associent pour assurer, en partenariat avec les communautés d’agglomérations et les communautés de communes, l’arrivée du Très haut débit partout en Lot-et-Garonne, notamment par le déploiement de la fibre optique dans les zones non couvertes par les opérateurs privés.

 

Le Lot-et-Garonne est le 1er département d’Aquitaine à s’engager dans ce projet public, collectif, structuré et essentiel, tout comme l’ont été hier le déploiement de l’électricité, de l’eau courante ou du téléphone.

 

Dans le cadre de son programme régional très Haut Débit, le Conseil régional d’Aquitaine pourra consacrer à ce projet près de 2 millions d’euros d’investissements par an. Le Conseil général de Lot-et-Garonne mobilisera également d’importants crédits pour mener à bien ce déploiement. Lors de l’adoption de son schéma départemental d’aménagement numérique, le Département a ainsi programmé 6,6 millions pour la période 2011-2015.

 

Le Syndicat départemental d’électricité et d’énergie apportera son expertise et sa parfaite connaissance du terrain.

 

L’objectif est ambitieux mais à la mesure des enjeux :

 

- Compléter l’action des investissements privés pour améliorer, à hauteur de 60 %, le taux de desserte des habitants et entreprises en fibre optique à l’horizon 2020, projet qui devrait mobiliser près de 85 millions d’euros d’investissement public répartis entre l’Union européenne, l’État et les collectivités ;

 

- parallèlement, la conduite d’une politique départementale d’amélioration des débits par d’autres techniques pour tendre progressivement vers une couverture totale du département.

 

Pour ce faire, un syndicat mixte1 sera créé dans les prochaines semaines afin de piloter ce vaste projet de déploiement des technologies de l’information.

 

1. Il rassemblera autour du Conseil général, du Conseil régional et du Syndicat départemental d’électricité et d’énergies de Lot-et-Garonne, les communautés de communes et d’agglomérations volontaires.

  • Haut de page

eZ publish © Inovagora