Vous êtes dans : Accueil > Services et actions pour les énergies et nouvelles technologies > Son conseil en éclairage public

Son conseil en éclairage public

Le Sdee 47 propose une prestation de conseil aux élus pour la modification ou la création de l’éclairage public de ses communes.

L’équipe composée de trois chargés d’affaires est quotidiennement au fait des nouvelles technologies pour l’optimisation de votre éclairage public (diminution des consommations, éclairage plus performant) et pourra proposer des solutions adaptées à chaque besoin :

  • Réalisation d’un éclairage public performant
  • Sécurisation des armoires de commande
  • Aménagement de carrefour en éclairage public et feux tricolores
  • Expertise en économie d’énergie
  • Étude pour la mise en valeur de monuments
  • Éclairage de terrains de sport ….

Le Sdee 47 vous propose quelques exemples d’actions qui peuvent être conseillées pour effectuer des économies d’énergie et par conséquent diminuer vos consommations en éclairage public :

 

Supprimer les luminaires énergivores

Certaines lampes sont plus énergivores que d’autres : elles produisent moins de lumière pour la même puissance consommée. C’est le cas des ballons fluos ou lampes à mercure qui sont également très polluantes ; c’est pourquoi la législation a fait arrêter leur production au 1er janvier 2015.

En opposition, les lampes à Sodium (lumière jaune orangé), aujourd’hui les plus accessibles sont presque deux fois plus efficaces que les ballons fluos.

Pour un même flux lumineux, elles consomment 44 % d’énergie en moins.

D’autres sources lumineuses à lumière blanche peuvent également être envisagées pour économiser de l’énergie. Il en existe avec des performances équivalentes aux lampes à Sodium et d'autres 20% plus efficaces (Cosmowhite). Ces lampes à lumière blanche (iodures métalliques) permettent également d'avoir une perception des couleurs bien meilleure. Elles sont cependant plus onéreuses.

Lors des rénovations, il est important d’associer ces sources efficaces à un réflecteur de qualité permettant d’optimiser la répartition de la lumière.

Les Leds sont maintenant les sources permettant d'obtenir les meilleures performances énergétiques (celles-ci vont encore augmenter dans les années à venir) et une meilleure maîtrise du flux lumineux du fait de leur taille réduite.

 

Programmer l’allumage avec des horloges astronomiques

L’interrupteur crépusculaire est un outil encore assez répandu pour déclencher l’allumage de l’éclairage public. Équipé d’une cellule photosensible, il déclenche l’éclairage public lorsque la luminosité du jour devient trop faible. Cette gestion d’allumage représente une consommation de 4000 à 4400 h d’électricité par an, voire plus.

Aujourd’hui, l'outil le plus utilisé est l'horloge astronomique. Totalement indépendante, elle permet à l’éclairage public de se déclencher en fonction des heures du levé et du couché du soleil. Elle se remet à l’heure de façon automatique. L'utilisation de l'horloge astronomique représente environ 4000 h d'allumage par an. Elle peut permettre de réaliser des économies de l'ordre de 10% dans les cas les plus favorables.

L'horloge astronomique permet également par un simple réglage de programmer des coupures nocturnes.

 

Gérer son éclairage public en fonction de la fréquentation : la variation de puissance

La variation de puissance permet de réguler l'intensité de la lumière dégagée en fonction de l'heure. Durant les périodes de faible fréquentation du lieu, l’intensité lumineuse est abaissée. La période d’abaissement est choisie par chaque commune (de 23h à 5h par exemple).

La variation de puissance se fait, la plupart du temps au point lumineux. Elle est compatible avec les lampes à décharge (sodium en particulier et iodures métalliques) et avec les leds. La variation de puissance génère des économies plus importantes avec les leds qu'avec les lampes à décharges.

 

Les Leds en éclairage public

L’utilisation des Leds se développe de plus en plus en éclairage public du fait de leurs nombreux avantages :

  • Excellente efficacité lumineuse (rapport entre le flux lumineux émis et sa puissance consommée) avec une marge de progression,
  • Allumage instantané,
  • Durée de vie allongée (de l’ordre de 50 à 60 000 h).

Elles offrent la possibilité d’une gestion intelligente de l’éclairage : variation de l’intensité en fonction des horaires ou association à la détection de présence notamment pour des zones piétonnes.

L’efficacité lumineuse des leds a aujourd’hui dépassé celle des lampes à sodium. Les leds permettent également une meilleure maîtrise du flux lumineux, et ainsi l'installation de puissances moindres.

A titre d'exemple, un luminaire équipé d'une lampe à vapeur de mercure 125W peut être remplacé, pour un éclairement au sol équivalent, par un luminaire équipé d'une lampe à sodium 70W ou encore par un luminaire à leds d'environ 40W. De plus, en associant aux leds un abaissement de puissance aux heures creuses de la nuit, il est fréquent de diviser les consommations énergétiques par 4 ou 5 lors de la rénovation de luminaires équipés de lampes à vapeur de mercure par des luminaires à leds.

L'installation de luminaires à leds s'est démocratisée, le coût d'investissement a fortement diminué ces dernières années et il existe à présents des produits tout à fait accessibles et de bonne qualité.

 

Les coupures nocturnes

Il es possible de programmer des coupures nocturnes sur les horloges astronomiques. Il faut tout de même rester prudent sur les secteurs choisis pour réaliser des coupures et éviter les zones de conflit et les zones d'importante circulation.

Les coupures ont l'avantage de générer des économies importantes avec un investissement très faible.

Ex : la programmation d'une coupure entre 0h et 6h chaque nuit fait économiser 2190 heures de fonctionnement par an, soit plus de la moitié de la durée de fonctionnement annuel. L'économie engendrée dépasse alors 50% sur la consommation d'énergie. cette action ne génère par contre aucune économie sur la part abonnement de la facture d'énergie.

 

  • Haut de page

eZ publish © Inovagora